Panorama des spirituals

Extrait
Note : 40
( 1 vote )

Avant d’être des mélodies, les spirituals sont d’authentiques chefs-d’œuvre poétiques. À nous d’en découvrir le sens et la profondeur...

Panorama des spirituals

Leurs sources

Fruits de la spiritualité noire, ces chants sont nés de la Bible, soit directement par la lecture du livre, soit par transmission orale. Parfois encore, ce sont des hymnes protestants tissés d’images ou d’allusions bibliques qui les ont inspirés. 

Pour l’Africain déraciné et esclave, le vieux livre hébraïque relate en quelque sorte sa propre histoire. La Bible lui fournit des exemples de personnages à qui il peut s’identifier, comme par exemple les Patriarches et les Juges, ces libérateurs d’autrefois. Ceux-ci sont devenus ses ancêtres et lui ont donné un avenir et une orientation.

C’est par la King James, cette admirable traduction anglaise de la Bible, que les Noirs ont eu accès au livre sacré. Les chanteurs ont ainsi pu profiter de ses grandes cadences classiques qui ont également inspiré les poètes d’Angleterre. La relation des spirituals à la Bible est tellement forte qu’on a dit qu’on pourrait la reconstituer à partir d’eux. 

Leurs thèmes 

• La Création 

Elle a inspiré aux chanteurs noirs une sorte de poignant oratorio, comme dans le début de ce catéchisme chanté : 

Laissez-moi vous parler du chapitre un, 

Quand Dieu créa la terre, la mer bleue et les champs bruns ; 

Laissez-moi vous parler du chapitre deux, 

Quand Dieu créa le jour et la nuit pleine de feu ; 

Laissez-moi vous parler du chapitre trois,

Quand Jésus-Christ not’ maître est mort pour nous sur la Croix. 

Ah, je sais qu’il est un grand roc dans un pays plein d’lassitude,

Ah, je sais qu’il est un refuge en une saison pleine de tempêtes... 

• Personnages de l’Ancien Testament

Dans plusieurs chants, c’est Noé qui est mis en scène de façon très proche de nous, voire humoristique : on peut presque toucher un contemporain avec sa foi et ses combats. 

De même pour Daniel descendu dans...

D'après Marguerite Yourcenar, les negro-spirituals et gospels sont une des plus hautes réussites de la poésie sacrée.

Pour aller plus loin :

Marguerite Yourcenar, Fleuve Profond, sombre rivière, les « Negro Spirituals », commentaires et traductions, Poésie/Gallimard, 1966.

Melvyn Bragg, The Book of Books, the radical impact of the King James Bible (1611-2011), Hodder & Stoughton, 2011.

Vous aimerez aussi

La vérité est-elle toujours récompensée ? Cela dépend de ce qu’on entend...
Certains croient aux anges tout en niant l’existence de Dieu. Surprenant, non?...
Pour que notre générosité soit vraie, laissons-nous inspirer par le tout...
L’eau ne bout pas toujours à 100°C À 3.000 mètres sous la mer, l’eau...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...