Renaître pour enfin vivre

Complet
Note : 40
( 1 vote )

Repartir à zéro est souvent frustrant. D’après Jésus, c’est pourtant indispensable. 

Renaître pour enfin vivre

C’est sans doute parce que Nicodème a peur qu’on le voie en compagnie de Jésus qu’il vient le rencontrer de nuit. 

Un drôle de dialogue

Il a bien des questions à lui poser mais Jésus l’interrompt : « Personne ne peut voir le Royaume de Dieu, s’il ne naît pas de nouveau ». 

Nicodème est surpris ; il ne comprend pas. Que veut donc lui dire Jésus ? Doit-il retourner dans le ventre de sa mère pour renaître ? 

Jésus voit sa perplexité, il poursuit : « Ceux qui sont nés d’un père et d’une mère appartiennent à la famille des humains. Et ceux qui sont nés de l’Esprit Saint appartiennent à l’Esprit Saint. Ne sois pas étonné parce que je t’ai dit : “Vous devez naître de nouveau” ». 

Mauvaise nouvelle ?

Nicodème tombe de très haut. N’a-t-il pas une bonne religion ? N’est-il pas honnête, sincère ? Sa religion ne vaut-elle donc rien aux yeux de Jésus ? Tous ses efforts sont donc inutiles ? Pourquoi Jésus lui demande-t-il de tout recommencer à zéro ? 

Bonne nouvelle !

Personne ne sait comment Nicodème a réagi, mais le récit se poursuit avec cette nouvelle extraordinaire : « Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique. Ainsi, tous ceux qui croient en lui ne se perdront pas loin de Dieu, mais ils vivront avec lui pour toujours ».

La clé

En d’autres termes, Nicodème doit comprendre que Dieu ne sauve personne grâce à ses actions, son honnêteté ou sa religion. La vie avec Dieu pour toujours (on peut dire aussi : le salut, la vie éternelle, le paradis, le Ciel…) ne peut se recevoir que comme un cadeau. Dieu l’offre aux hommes sans tenir compte de leur passé ou de leurs mérites. 

Jésus est donc ce cadeau. Il l’a été une première fois lorsqu’il a quitté le Ciel pour naître parmi les hommes ; ensuite lorsqu’il a offert sa vie sur la croix. Il veut l’être aujourd’hui en mettant sa vie en nous. 

Ce qu’il faut faire

Qu’est-ce que Dieu attend de nous ? L’Évangile répond : croire en Jésus, c’est-à-dire tout miser sur lui. 

Jésus avait dit à Nicodème : « Le vent souffle où il veut, et tu entends le bruit qu’il fait. Mais tu ne sais pas d’où il vient ni où il va. C’est la même chose pour tous ceux qui sont nés de l’Esprit Saint ».

L’homme né de nouveau est donc semblable au vent. Il n’a pas changé d’apparence ; pourtant tout est nouveau. Tout comme le vent, l’Esprit de Dieu est à la fois invisible et puissant. Pour cet homme, la vie nouvelle a commencé.

--------------------------------------------------

Un salut gratuit. Trop facile ?

Beaucoup pensent que c’est trop simple d’être sauvé simplement en croyant, .sans rien faire. C’est tout le contraire. Quand on croit sincèrement en l’amour immérité de Dieu, on ne peut que l’aimer à notre tour et lui donner notre vie. Croire exige de nous d’abandonner toute nos prétentions. C’est donc renoncer à nous-mêmes. C’est lâcher prise.

Est-ce pour cela qu’il y en a si peu qui acceptent le cadeau de Dieu ?



Pour aller plus loin : Jean 3.

Vous aimerez aussi

S’il est un personnage déroutant dans l’histoire de l’humanité, c’est...
Qui est Dieu? A-t-il une existence en dehors de moi? Les neuropsychologues...
Il y a des pertes qui font partie des choses de la vie ; elles sont...
« Plus tolérant que moi tu meurs ». Derrière cette formule se cachent des...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...