Devant la mort*

Extrait
Note : 40
( 1 vote )
Marthe a failli douter de Jésus.
Devant la mort*
Marie et moi venions d’enterrer Lazare, notre frère. J’étais dans un état lamentable.

Des pourquoi sans réponse

En plus de souffrir de sa disparition, une question revenait toujours entre nous : pourquoi Jésus nous avait-il abandonnées quand nous avions besoin de lui ? N’étions-nous pas ses amis ? Ne l’avions-nous pas souvent accueilli chez nous ? Pourquoi donc n’avait-t-il pas réagi quand nous l’avons prévenu que son ami Lazare commençait à perdre pied ? Au lieu de cela : rien ! Pas de visite, pas un mot, rien ! Notre tristesse avait le goût amer de la déception.
Et puis, des connaissances nous ont averties que Jésus arrivait. Dès que je l’ai su, j’ai couru pour aller à sa rencontre. Mes premiers mots ont été plus forts que moi : « Jésus, si tu avais été là quand Lazare était malade, aujourd’hui il ne serait pas mort. » N’avait-il pas guéri tant de personnes ? Pourquoi pas Lazare ?

Espoir déçu

Jésus a d’abord gardé le silence. En le voyant, je me prenais encore à espérer en me disant que s’il était capable de guérir les malades, quelque chose était encore possible de sa part… Finalement, il m’a dit : « Tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te le donnera. » J’ai alors pris conscience que...
* Un récit inspiré de Jean 11.

Vous aimerez aussi

Élevé en Angleterre, John Featherstone se découvre très tôt deux passions :...
Si les arbres pouvaient parler... Qu’il fait chaud aujourd’hui ! On n’est...
Le soleil se lève. Encore un jour de douleur à traverser. Si seulement je...
Repartir à zéro... pour aller mieux et plus loin. Jacob est négociant en...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...