La prière c'est la liberté

Complet
Note : 40
( 1 vote )

Michaël Lonsdale a derrière lui une très longue carrière au théâtre et au cinéma. Il y a pourtant beaucoup plus important pour lui.

La prière c'est la liberté

La prière c’est la liberté

On se souvient de « Au nom de la rose » et plus récemment, du rôle de frère Luc dans le film de Xavier Beauvois « Des hommes et des dieux ».

Redisant devant la communauté sa décision de rester à Tibhirine malgré les attentats et les menaces de mort, Frère Luc proclame calmement : « Je suis un homme libre ! » Puis, tournant les talons, il lâche dans un geste théâtral et en se moquant un peu de lui-même : « Laissez passer l’homme libre ! »… C’est là une des séquences marquantes du film qui a bouleversé des millions de spectateurs, des « qui croyaient au ciel » comme des « qui n’y croyaient pas »…

Héros de cette scène et de quelques autres également inoubliables, Michael Lonsdale a littéralement incarné Luc Dochier, le frère médecin du monastère, témoignant du même coup de ses propres convictions et idéaux. Comme lui, il veut être cet «  homme libre » dans sa vie d’artiste – comédien et peintre – et d’homme, homme croyant et priant.

Lors d’une récente rencontre* autour de son dernier livre « Prière »**, le comédien a beaucoup parlé de la prière. Vaste sujet, certes, qui touche à l’intime mais sur lequel l’acteur a accepté de se confier.

On l’y retrouve avec sa sincérité totale, sa simplicité désarmante. Il n’est pas un héros, dit-il, mais « un enfant de Dieu à qui Dieu demande de témoigner et de dire simplement l’importance de la prière dans son quotidien ».

La prière est pour lui un ressourcement et une nourriture. Elle n’est pas qu’une demande mais un partage, un échange avec Dieu. « Prier c’est dire au Seigneur l’amour que nous lui portons. Il est là, il nous écoute et il attend qu’on lui dise qu’on l’aime… C’est dire à Dieu ce que je vis, j’éprouve, je pense. Il n’y a pas de sujets tabous. Il y a des moments où je lui dis : Soutiens-moi et empêche-moi de sombrer dans le désespoir »… Et d’ajouter : « On peut avoir des interrogations et ne pas tout comprendre mais demeurer confiants parce qu’on fait confiance à sa parole ».
Pour Michaël Lonsdale, « la parole du Christ est la vérité. Tout ce qu’il dit est vrai. Il ne peut mentir ».

Il a reçu « une parole précise et nette dans un moment de désespoir ». Un ami l’a conduit vers un groupe de prière. Des chrétiens chantaient et  témoignaient de leur foi de façon vivante. Il en a été bouleversé… Depuis, il proclame que « le Christ est le centre, celui qui nous guide et qui est l’essentiel ». Même s’il souligne que « le Seigneur a été patient envers moi. Cela s’est fait par étapes… »

C’est pourquoi il prie un peu partout, dans les lieux les plus insolites, en particulier dans le métro pour des gens qu’il croise : « Seigneur, tu connais ses blessures, ses peines, ses échecs… Soutiens-le ». Michael Lonsdale confirme donc : « La prière, c’est la liberté ! ».

* Le 2 septembre au Temple des Billettes à Paris.
** Michaël Lonsdale, Prière, Éditions Onésime, 2000.

Vous aimerez aussi

Repartir à zéro... pour aller mieux et plus loin. Jacob est négociant en...
Le soleil se lève. Encore un jour de douleur à traverser. Si seulement je...
Propos recueillis par Nathalie Charbonneau. Poursuivre la vie au-delà des...
Nous avons souvent de l’islam un visage violent, misogyne, intolérant, poseur...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...