Dieu, montre-moi que tu existes

Complet
Note : 40
( 1 vote )

Paul vient d’une une famille protestante. Hanté par les grandes questions de la vie, il préfère s’adresser directement à Dieu plutôt qu’aux hommes.

Dieu, montre-moi que tu existes

À force d’aller à l’Église, j’ai fini par savoir par cœur certains textes religieux. Au catéchisme, j’ai appris à apprécier le personnage de Jésus. Peut-être aimais-je Dieu, au moins dans mes plus jeunes années, mais sans le connaître réellement. Le protestantisme était pour moi une religion parmi les autres. Des questions étaient là. Que faisions-nous sur cette terre ? D’où viennent les étoiles ? Qu’est-ce que le néant ? … C’est souvent en regardant le ciel étoilé que je me posais ces questions. Je les éludais cependant vite, sachant qu’elle n’avait pas humainement de réponse.

Un de mes principaux problèmes était de savoir qui, de la Bible ou des hommes, avait raison. Pendant mes études, j’ai fini par penser que les hommes avaient créé Dieu pour leurs besoins psychologiques, et j’ai donc rejeté la religion.

À la fin de mes études, des croyants m’ont témoigné fermement de leur salut en Jésus-Christ, m’amenant à me dire : si ce qu’ils disent est vrai, je veux adhérer. Mais comment savoir ? Seule solution : parler à Dieu.

Le tournant

J’ai donc prié : « Dieu, si tu existes, montre-moi que ma façon de penser est fausse. »

Dieu m’a répondu par une remarque toute simple : « pouvais-je faire confiance aux hommes ? » Réponse : évidemment non, car les hommes n’arrêtent pas de se contredire. Ils sont égoïstes, ils parlent et agissent par intérêt ; ils font beaucoup de mal.

Le fait le plus important, c’est que Dieu avait répondu à ma prière. Il était donc vivant. Je me suis mis à relire la Bible. Et elle m’a convaincu. Ce livre s’adressait bien à moi. Je suis mauvais et j’ai besoin du pardon de Dieu. Il est en outre la seule réponse satisfaisante aux questions sur l’existence. Dieu est le Créateur, et cela est rassurant, lorsqu’on est réconcilié avec lui.

En 1996, après un séjour de six semaines au Tchad, j’ai voulu partir dans une mission chrétienne dans ce pays. La société de mission m’a alors demandé de faire une année d’études en théologie. C’est ainsi que je me suis retrouvé dans un institut biblique. J’ai découvert la richesse de la Bible, Parole de Dieu. Du coup, j’ai poursuivi mes études jusqu’au diplôme (trois ans) !

Je ne suis finalement pas parti au Tchad. Je suis maintenant professeur à mi-temps dans un lycée. L’autre mi-temps est occupé par diverses activités dans une Église de la région parisienne. Je compte sur Dieu pour me conduire dans tous les domaines de ma vie.

Vous aimerez aussi

Toute ma vie a été bouleversée ce jour de 2010 où j’ai appris que...
Donner, c’est s’apprêter à recevoir. Quelle surprise ! Abdel attend aussi...
Mes parents m’ont appris à connaître Dieu. Toute petite, j’aimais...
Dieu répond à la prière, parfois de façon surprenante. Je me sentais très...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...