Il faut prier pour ses collègues

Complet
Note : 50
( 1 vote )

INTERVIEWÉE PAR YAN NEWBERRY

C’est par mon attitude, mon sérieux, mon respect, mon langage que j’ai voulu être témoin du Christ.

Il faut prier pour ses collègues

Peux-tu te présenter ?

Je suis née dans une famille catholique. J’habite dans le Tarn et j’ai encore mon papa de 90 ans, un frère et trois sœurs. Je suis une femme parfois impulsive, mais diplomate et organisée. J’aime manager ; j’aime aussi servir et parler avec les gens. Pour ne rien vous cacher, j’aime aussi la bonne cuisine, particulièrement l’agneau accompagné de légumes. J’apprécie les vêtements de couleur pastel. Je me suis mariée jeune et à 20 ans je suis entrée à la SNCF comme employée de bureau. J’ai terminé ma carrière comme cadre en passant des concours internes.

Quel a été ton premier contact avec la Bible ?

À 37 ans, après avoir subi le divorce d’un mari volage, je suis arrivée à Nantes où j’ai suivi des cours de Relations Humaines dispensés par un prêtre défroqué. J’avais le désir de comprendre l’être humain. Pendant ces cours, le formateur citait des versets de la Bible qui m’interpellaient et me donnaient envie de la lire. J’ai acheté des livres empreints de valeurs chrétiennes sur les relations, l’art d’aimer... Je les prêtais ensuite au directeur adjoint de mon service. Il m’a dit un jour : « Je connais quelqu’un avec qui vous devriez bien vous entendre. » C’était mon chef de département. Je lui ai donc demandé un entretien. Sans me parler directement de Dieu, il m’a donné un Nouveau Testament.

Est-ce que cela a changé tout de suite ta vie ?

Je me suis mise à lire ce Nouveau Testament mais c’est au cours d’une messe de mariage, à la lecture d’un chapitre sur l’amour, que j’ai senti la présence de Dieu. J’ai compris qu’il répondait à ma prière : « Dieu, si tu existes, révèle-toi à moi. » J’ai eu la conviction que j’étais pécheresse et que Jésus était mort à la croix par amour pour moi. Pour ne pas gâcher la fête, j’ai attendu le soir d’être rentrée chez moi pour pleurer. J’ai téléphoné à mon chef de département pour lui demander l’adresse d’une Église. C’est ainsi que la semaine suivante, lors d’une réunion de prière, j’ai publiquement demandé pardon à Dieu. J’ai reçu sa paix dans mon cœur.

As-tu pu rendre témoignage de ta foi au travail ?

Les hommes dont Dieu s’est servi à mon travail pour baliser ma route jusqu’à lui ne m’ont pas témoigné directement, mais ils m’ont offert des livres à travers lesquels j’ai trouvé la foi en Christ.

C’est par mon attitude, mon sérieux, mon respect, mon langage que j’ai voulu être témoin du Christ. J’ai aussi exprimé ma foi à mon directeur, au directeur adjoint et à mes collègues. Mon directeur a reconnu que j’avais été touchée par la grâce.

Qu’est-ce qui a changé dans ta vie ?

La foi et l’espérance ont rempli mon cœur. Je sais que je suis pardonnée et qu’un jour je serai dans la présence de mon Dieu. Je me suis détachée de mauvaises habitudes. Ma mentalité et mes objectifs ont changé. J’avais un poids concernant mes enfants, et j’ai dit à Dieu : « Je veux bien te servir, mais il faut que mes enfants soient convertis. » Je priais pour eux. Dieu m’a exaucée. Ils ont à leur tour une influence sur leur famille et même au-delà puisqu’Éric est pasteur et a fondé le site du TopChrétien qui a touché aujourd’hui 1 milliard de personnes à travers le monde.

As-tu des conseils pour ceux qui ont peur de témoigner au travail ?

Il faut prier pour ses collègues, avoir la bonne attitude de serviabilité, d’humilité, de joie. Savoir saisir aussi les occasions lorsqu’elles se présentent, par exemple partager sur un sujet d’actualité. N’hésitez pas à les inviter à un concert, à un spectacle, etc.

Ne sous-estimez pas non plus la puissance de votre témoignage et de la littérature.

 

Vous aimerez aussi

Être heureux et fier d’être un homme n’est pas évident pour tous les...
Répondre à ce malade était indispensable. Savoir quoi lui dire ne l’était...
Quand Dieu nous prend par la main, la marche se joue des pierres qui sont sur le...
Les grands rendez-vous avec la Vie ne sont pas toujours programmés. Pour...

Commentaires

Nathalie
25 novembre 2015, à 20:44
Aah c est vous la maman d Éric Celerier du top chrétien? quelle bénédiction!!Je viens de lire sa pensée du jour ce matin. Vous me faites penser à la phrase: " crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé toi et toute ta famille"
Note du commentaire :
2
- +

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...