J'ai appelé le Seigneur à mon aide*

Extrait
Note : 40
( 1 vote )

Il y a des choses qu’on apprend qu’à travers la souffrance.

J'ai appelé le Seigneur à mon aide*

La maladie est apparue discrètement à l'adolescence : quelques douleurs articulaires que l'on avait mises sur le compte du sport... Elle a évolué lentement, atteignant d'abord le bassin, avec une douleur récurrente dans le bas du dos. 

Aucun espoir permis

Vers la quarantaine, alors que la douleur et la raideur avaient fini par atteindre toute la colonne vertébrale, la cage thoracique, les mains et les pieds, la mâchoire parfois, sans compter d’autres troubles oculaires et digestifs, le diagnostic fut enfin posé. Les traitements lourds et souvent hospitaliers avaient perdu de leur efficacité. J’étais très fatiguée. La douleur écourtait mes nuits. De jolies cannes avaient fait leur apparition dans ma garde robe. 

Une maladie chronique et dégénérative, c'est savoir que demain ne sera pas meilleur, puisque cela s'aggrave avec le temps. 

Dieu dans la douleur

Pourtant, la présence lumineuse de Dieu s'est faite aussi progressivement plus forte en moi. J'ai découvert avec surprise une relation intime avec lui : une vraie conversation où l'on parle et écoute. Hyperactive, j'ai appris la tranquillité. Perfectionniste, j'ai appris à lâcher prise. Souvent mélancolique, j'ai appris la joie qui ne dépend pas des circonstances. Indépendante, je suis devenue...

* Le second volet de ce témoignage paraîtra en novembre.

Vous aimerez aussi

Quand j’étais jeune, j’avais l’habitude de regarder beaucoup de films...
La délivrance de l’alcool a été pour Liliane la première étape d’un...
Pendant longtemps, j'ai eu très peu confiance en moi. Puis, j'ai travaillé au...
À 23 ans, David a un très grave accident qui aurait pu le faire mourir. Vingt...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...