J’ai enfin senti la présence de Dieu

Complet
Note : 50
( 1 vote )

Joël est Professeur de Physique. Il a grandi dans une famille juive libérale où la pratique religieuse se limitait à la circoncision, la Bar-mitzvah, et quelques repas de shabbat. Il a presque tout essayé pour trouver Dieu jusqu’à ce que la lecture de l’Ancien et du Nouveau Testament lui révèle le chemin.

J’ai enfin senti la présence de Dieu

Dès l’âge de huit ans, j’ai commencé à m’interroger sur Dieu. Je l’ai cherché par n’importe quel moyen : magie, spiritisme, chamanisme ou spiritualités orientales. Il m’est arrivé d’avoir quelques satisfactions intellectuelles, mais il me manquait l’essentiel : sentir la présence de Dieu.

Au cours de cette recherche, j’ai décidé de pratiquer le yoga, et, pendant une conférence, j’ai été mis en présence d’un portrait de Jésus. Ma première réaction a été l’incompréhension et le recul. À l’époque, je ne savais rien de Jésus, mis à part qu’il était juif et qu’il n’était pas le Messie. C’était ce qu’on m’avait toujours dit, et je n’en avais jamais douté.

Les semaines suivantes, malgré moi, je pensais à Jésus. Plus étonnant encore, lorsque je pensais à lui, je ressentais quelque chose de nouveau : une chaleur intérieure, une sensation de bien être, une paix profonde. J’étais très intrigué. Comment cela pouvait-il me procurer ce sentiment d’amour quand toutes mes tentatives personnelles avaient échoué ?

J’ai décidé alors de lire les évangiles et de relire la Torah, en poursuivant jusqu'aux Prophètes. La lecture parallèle de l'Ancien et du Nouveau Testament a été pour moi une véritable révélation. J’ai pris conscience que l'Ancien Testament annonçait la venue de Jésus, depuis la Genèse jusqu'aux Prophètes ! J’ai découvert que les évangiles affirmaient que Jésus était Juif, par sa généalogie, sa façon de vivre, le fait qu’il n'avait jamais quitté la Judée, la Samarie et la Galilée, et qu'il n'avait enseigné qu'aux Juifs durant tout son ministère. Je réalisais que les évangiles étaient des écritures juives tout comme l'Ancien Testament. Jésus est venu pour accomplir et non pour abolir la loi et les prophètes.

Plus juif que jamais

J’ai compris que Jésus-Christ est le Messie qui devait souffrir pour nous. Tout se mettait en place… En reconnaissant Jésus comme le Fils de Dieu, je ne renonçais pas au judaïsme : au contraire, j'accomplissais la volonté de l'Éternel. J’acceptais Jésus le Messie, non seulement intellectuellement, mais émotionnellement. En comprenant cela, je me sentais réellement enfant de Dieu.

J’appréhendais la réaction de ma famille, de mon entourage. Pour la première fois de ma vie, je me suis mis à prier, à demander à Dieu un signe, pour me montrer que je ne me trompais pas. « Jésus est-il Ton fils ? Est-il le Messie d’Israël ? Est-il celui qui sauve les âmes perdues ? »

Et Dieu m’a répondu par des versets de la Bible, et des rencontres qui n’auraient pu se faire sans son action. Il m’a fait découvrir, sur internet, l'association Juifs pour Jésus. J’ai réalisé alors qu’il était possible d’être juif, de croire en Jésus-Christ et de l’affirmer clairement.

J’ai senti enfin la présence de Dieu, son amour et cela grâce à Jésus.

Jusqu'à ma conversion, j’ai cherché une vérité à laquelle je pourrais me raccrocher. Depuis ma rencontre avec le Seigneur, je ne cherche plus car je sais en qui j’ai cru et je sais que la vérité est en Christ. Il est le Chemin, la Vérité et la Vie. Il a transformé mes doutes en certitudes, et il m’a donné un cœur nouveau.

Vous aimerez aussi

«Demandez et vous recevrez» a dit Jésus. Apparemment, les enfants ont plus de...
Chargée de communication dans une administration, épouse d’un dirigeant...
On mesure souvent la valeur d’une personne à l’aune de ses aptitudes...
Quand la solidarité était la couverture sociale... Je me souviens des années...

Commentaires

anicet
03 octobre 2015, à 15:44
être fortifié par les témoignages
Note du commentaire :
38
- +

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...