Je croyais en Dieu sans le connaître

Complet
Note : 40
( 1 vote )

Arnaud a toujours cru en Dieu, mais il est passé longtemps à côté de l’essentiel. C’est à l’étranger qu’il a découvert une nouvelle dimension de la foi. C’est en France qu’il vit aujourd’hui.

Je croyais en Dieu sans le connaître

J’ai toujours cru en l’existence de Dieu, cet être supérieur, créateur de la terre et des hommes. Pourquoi ? Peut-être parce que je suis allé à l’église catholique depuis que je suis tout petit, que j’ai fait mon catéchisme et que, comme tous les enfants, j’ai cru ce que disent les grandes personnes. À l’adolescence pourtant, j’en ai eu assez d’aller à l’église car je m’y ennuyais. Malgré tout, je continuais à croire en Dieu, sans doute par intérêt puisque j’ai commencé à me rendre compte à cette époque qu’il pouvait m’entendre et répondre aux prières que je lui adressais. Mais si quelqu’un m’avait demandé « qui est Dieu ? » j’aurais été incapable de lui répondre. En fait, je croyais en Dieu mais je ne le connaissais pas.

Un Dieu qui rend souriant

C’est pendant un voyage aux Etats-Unis, où mon frère faisait ses études, que j’ai mis pour la première fois les pieds dans une église évangélique. Pendant deux heures, j’y ai vu des gens qui me donnaient l’impression de vraiment vivre leur foi. Ils semblaient connaître le Dieu dont ils parlaient alors qu’il était si lointain pour moi. J’ai alors décidé que dès mon retour en France je rechercherais une assemblée du même genre. C’est au Groupe Biblique Universitaire que j’ai tout d’abord trouvé des étudiants qui semblaient vivre une foi comme je la recherchais. Ils avaient manifestement quelque chose de plus que moi. Ils étaient souriants, heureux ; ils vivaient l’amour fraternel dont j’avais toujours entendu parler au catéchisme mais que je n’avais jamais vraiment vu en action. J’ai cheminé quelque temps avec ce groupe puis je suis allé dans une Église protestante. J’ai alors réalisé que Dieu était le même en France et en Amérique. En tout cas, pour eux aussi, la foi changeait quelque chose dans leur vie.

En lisant la Bible, j’ai commencé à comprendre qui était Dieu et ce qu’il a réellement fait pour moi. J’ai en particulier saisi qu’il est un Dieu d’amour, que Jésus est mort à la croix pour payer le prix à ma place. Je n’avais donc plus à répondre de tout le mal que j’avais fait car Jésus l’avait fait pour moi.

Dieu est ainsi devenu pour moi une personne de plus en plus proche. Aujourd’hui, je ne me contente plus de lui adresser des demandes, je peux vraiment lui parler à travers la prière. Ce que ça a changé dans ma vie ? Tout ! J’essaie en particulier de vivre dans l’amour, chose que je ne faisais pas auparavant. Aujourd’hui, j’ai l’assurance que Dieu m’offre sa vie, désormais, je connais celui qui a tout créé.

Maintenant, je veux parler à tous de ce Dieu qui transforme l’existence. Je le fais d’autant plus avec joie que j’aime beaucoup la musique et que c’est en chantant dans un groupe de Pop-Rock, (« Spacymen ») que je peux ainsi exprimer ma foi en ce Dieu qui a changé ma vie.

Vous aimerez aussi

Florence évoque moins les renoncements que la joie. Un témoignage qui est...
Je suis né en Alsace en 1935. Mon enfance s’est déroulée dans une cité...
Répondre à ce malade était indispensable. Savoir quoi lui dire ne l’était...
Eugénie s’est tournée vers Dieu très jeune. Elle voyait partout sa...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...