Je croyais être chrétien...

Complet
Note : 50
( 1 vote )

Marcel voulait plaire à Dieu. Mais jusqu'où était-il prêt à lui obéir ?

Je croyais être chrétien...

Je suis né aux Antilles. J'ai toujours cru en Dieu car j'ai été élevé dans la religion de mes parents. Dès l'âge de 12 ans et jusqu'à 18 ans, j'ai servi la messe. J'ai même voulu être moi-même curé.

Le temps du service militaire est venu. À l'armée, j'ai rencontré un « compatriote » qui m'a souvent parlé de Jésus. Qu'est-ce que j'ai pu me moquer de lui ! En réalité, je ne faisais pas vraiment attention à ce qu'il me disait.

Après cette période, je suis arrivé au CFPA* de Rouen. J'y ai de nouveau rencontré un chrétien qui me parlait de Jésus et qui m'a invité à venir avec lui dans son église. J'y suis allé plusieurs fois et j'ai entendu le prédicateur qui expliquait les dernières paroles de Jésus avant de quitter ses disciples : « Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. » Il insistait sur l'importance de donner sa vie à Jésus et de marquer son engagement à le suivre en se faisant baptiser mais je n'ai pas compris que Dieu m'appelait.

Dieu parle tantôt d'une manière

Puis je me suis marié. Je suis retourné une dernière fois dans l'église de mon ami pour lui dire : « Jamais je ne me ferai baptiser dans ta religion car j'ai la mienne. Je resterai chez moi, lirai ma Bible et je passerai du temps en prière ».

C'est ce que j'ai pris soin de faire car je désirais obéir à la Parole de Dieu. Un jour, j'ai lu dans ma Bible : « Celui qui se tient à l'écart cherche seulement son intérêt ». Cela m'a amené à me poser des questions. J'ai ensuite lu dans le Psaume 133 : « Quel bonheur, quelle douceur pour des frères d'être ensemble ! C'est là que Dieu donne sa bénédiction, la vie, pour toujours ». Les questions ont afflué alors de nouveau à mon esprit : « Dieu veut-il vraiment que les chrétiens se rassemblent, ou est-ce que je peux vivre ma foi tout seul dans mon coin ? »

Tantôt d'une autre

Quelques jours plus tard, je me suis acheté un paquet de « gaufrettes surprises » qui portent de petites inscriptions en relief. Avant de les déguster, voici ce que j'y ai lu :

Première gaufrette : « Tu crois en Dieu ».

Seconde gaufrette : « Satan croit aussi, et il tremble ».

Troisième gaufrette : « Et le baptême ? »

Ces mots m'ont percuté. À cet instant, j'ai compris que Dieu me demandait d'obéir jusqu'à tout abandonner entre ses mains. C'est ce que j'ai fait.

36 ans après, je continue mon chemin avec Jésus et mes frères et soeurs chrétiens. J'aime rendre visite aux personnes âgées ou en difficultés, tout particulièrement celles qui sont hospitalisées ou qui vivent le deuil. Et comme j'aime beaucoup chanter, je suis tout particulièrement heureux et reconnaissant de participer à la chorale de mon Église. Je peux ainsi me mettre au service de Jésus, mon Seigneur.

*Centre de Formation Professionnelle pour Adultes.

POUR ALLER PLUS LOIN : Matthieu 28.18 ; Proverbes 18.1

Vous aimerez aussi

Un jour, Ninon entend «Je veux faire quelque chose de toi.» Touchée au cœur,...
Hafid n’a pas toujours respiré la joie de vivre qu’on lui connaît...
L’agresseur est parfois victime de lui-même. Jésus-Christ peut entendre...
Propos recueillis par la Rédaction* Les apparitions surnaturelles sont...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...