Je croyais que Jésus m’avait oubliée

Complet
Note : 40
( 1 vote )

C’est la curiosité qui m’a amenée à la rencontre de ma vie.

Je croyais que Jésus m’avait oubliée

J’ai bénéficié d’une enfance plutôt heureuse baignée par des rires et soutenue par les aînés. Nous étions nombreux à la maison. J’étais aussi strictement guidée par la religion de mes parents qui tenaient à ce que nous recevions une éducation religieuse. Il me fallait donc être présente tous les dimanches à l’église et participer à ses différentes activités. J’étais loin d’être emballée. J’obéissais donc sans forcément prendre de plaisir car je préférais m’amuser avec mes amis non croyants. Je voulais simplement plaire à mes parents. 

Première surprise

Arrivent mes 19 ans. Sans trop poursuivre de but, je décide de m’inscrire à un rassemblement de jeunes chrétiens dans le sud de la France. J’étais surtout curieuse de savoir ce qu’on allait nous enseigner. Je voulais aussi tenter de comprendre pourquoi ces jeunes croyants étaient si emballés par cette éducation chrétienne qu’ils avaient reçue. Grande surprise : j’en ressors transformée. Gros impact : une paix intérieure s’installe en moi. Je suis ravie d’avoir vécu une expérience aussi forte ; je suis joyeuse d’être devenue chrétienne. Je comprends alors ce qui m’avait manqué : je devais juste accepter que Jésus soit le centre de ma vie.

Première déception

Du coup, je m’engage, sérieusement cette fois, au sein de ma communauté ; je m’intéresse à la vie spirituelle de la jeunesse. Épanouie et enthousiaste, je me sens désormais à ma place dans ce milieu. Le bonheur ne venant jamais seul, je fais la rencontre d’un garçon, lui aussi engagé dans la foi. C’est l’amour que j’attendais depuis un petit moment. Mais cette histoire ne dure pas et une blessure amoureuse chamboule ma vie et remet même en question ma foi.

Besoin d’une guérison intérieure

Je pensais que parce que j’avais accepté Jésus dans ma vie, je serais à l’abri du malheur. J’ai été fort déçue de voir que ce n’était pas vrai. Je n’avais plus confiance en personne, je me sentais vraiment écrasée et abandonnée par tous. Je croyais que Jésus m’avait lui aussi oubliée mais dans le secret, il a réparé mon cœur. Il m’a aussi aidée à me pardonner et à pardonner à ce garçon. J’avais besoin d’une guérison intérieure. Jésus me l’a apportée. 

Me voici donc réconciliée avec moi-même, avec les autres aussi et bien entendu, avec l’homme qui m’a aidée à m’en sortir : Jésus. Il a toute ma confiance. Je peux et je veux grandir avec lui.

Vous aimerez aussi

L’Armée du Salut est pour beaucoup l’étape de la dernière chance. Thierry...
S’épanouir durablement dans le mariage, c’est possible. À condition de…...
Quand des pratiques apparemment anodines virent au cauchemar. Pendant toute mon...
Je peux enfin m’épanouir Que faire quand papa et maman ne vous indiquent...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...