Le début d’une aventure

Complet
Note : 40
( 1 vote )

Alain n’était qu’un simple gars comme on en croise tous les jours... Jusqu’à ce que une BD un peu spéciale lui parle de Dieu.

Le début d’une aventure

J’ai fait des bêtises, rien de bien méchant. Parfois après les cours, je travaillais, dans le petit commerce de boisson de mes parents.

Un jour, dans le cadre de l’école, j’ai participé au ramassage de vieux papiers. Je m’en souviens encore, dans une maison, il y avait un énorme tas de BD à jeter. Je me suis empressé de prendre le maximum que je pouvais emporter.

La découverte

De retour chez moi, j'ai commencé une lecture assoiffée. Il s'agissait de BD dans la série "Tournesol". Rapidement quelque chose m'a interpellé : « ça parlait de Dieu ! » Je pensais que Dieu était "quelqu'un" dont on parlait dans ces maisons qui ont un clocher et qui sont toujours fermées, mais de là à ce que l’on en parle dans une BD !?!...

J'ai entendu une voix douce, empreinte de paix, me dire : « Lis, c’est pour ton bien…» Je ne la connaissais pas, mais j'ai continué tout de même à lire. Jour après jour, ces BD m’ont touché. Au travers de tous ces témoignages, j’ai découvert que Dieu existait réellement.

J'expérimentais sa présence, il était là, partout, même dans ma chambre. Je me suis adressé à lui : "Je te donne ma vie, je sais que ce n’est pas grand-chose, mais je te l’offre".

Je me suis procuré une Bible (je ne savais pas que cela existait encore…). Des heures durant, j’ai cherché Dieu et je l’ai trouvé. J’avais 15 ans ; ma vie a pris un sens et n’a plus jamais été la même.

Seul, les mains vides...

Lors d’un meeting de jeunes, l'orateur a fait un appel invitant ceux qui avaient un talent à se lever. Je réfléchissais, car il ne me semblait pas avoir de talent particulier : hormis une collection de mauvaises notes à l’école, pas de métier, rien de spécial. Pourtant je me suis levé. J’ai dû être un des seuls. Puis j’ai dit à Dieu : « Seigneur, je n’ai rien, mais je te le donne.»

À la fin de la rencontre, l’orateur m’a questionné sur mon talent. « Je ne sais pas, je n’ai rien de spécial, je dessine un peu dans mes cahiers de math…» ai-je balbutié. Il m’a répondu avec assurance que c'était cela mon "don" et ensemble, nous avons prié.

En 2001, ma première BD, Idées reçues, est parue. Cinq mille exemplaires vendus en cinq mois. Elle a été rééditée trois fois. Le succès a été total.

Mais ma vie ne s’arrête pas là, je continue mon chemin et même si j’ai encore parfois le sentiment que ce n’est pas facile, je sais une chose : Jésus, c’est mon meilleur ami, jamais je ne lui lâcherais la main.

Voilà, tout cela avec un simple gars de rien du tout que vous auriez pu croiser dans la rue.

Vous aimerez aussi

Quand une vie s’écroule et tombe en ruines, n’y a-t-il plus aucun espoir?...
Aujourd’hui, Jocelyne réalise son rêve. Elle peut enfin donner car elle a...
J'ai 17 ans. Je vais à l'Église depuis l’âge de huit ans. J’ai donné ma...
Rescapée d'un Djihad sans pitié et réduite en servitude entre Soudan, Arabie...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...