Quand aller au lycée vire au cauchemar…

Complet
Note : 50
( 5 votes )
Quand aller au lycée vire au cauchemar…

J'ai 17 ans. Je vais à l'Église depuis l’âge de huit ans. J’ai donné ma vie à Jésus quand j’en avais quinze. Je me souviens : c’était l'année de mon entrée au lycée. Malgré tout, cette année a été très difficile pour moi car je n'arrivais pas à suivre les cours. Les professeurs me décourageaient, je ne dormais quasiment plus. J'avais l'impression de vivre un cauchemar sans fin. 

J’ai fini par ne quasiment plus lire la Bible parce que je consacrais tout mon temps à étudier. Le dimanche était le seul moment de la semaine où je me sentais libérée de mes pressions. Me retrouver à l’Église me faisait du bien mais j’y renonçais parfois de peur de ne pas pouvoir finir mes devoirs. 

Dieu, où es-tu ?

Je dois reconnaitre que j’ai douté plusieurs fois de la fidélité de Dieu. Surtout quand je recevais mes notes ! Je le suppliais sans cesse de me sauver car j'étais affaiblie par toute cette pression mais j’avais l’impression qu’il m’avait abandonnée. De plus, je me sentais inutile quand je pensais ne rien faire de bien pour lui rendre gloire et pour que mes parents soient fiers de moi. Au contraire, je me voyais comme un boulet. J’aurais aimé avoir une vie d'ado comme les autres. Je me suis dit que la directrice du lycée avait sûrement fait une erreur de casting en m’acceptant dans son établissement. 

Heureusement, ma famille et mes amis m’ont encouragée. Progressivement, j’ai également pris conscience que je ne devais pas trop me soucier des choses de ce monde parce qu’elles sont éphémères. Je suis ainsi devenue moins sensible aux blâmes de mes professeurs.

Une visite inespérée

Vers la fin de l'année, c’était le 6 juin 2011, je suis allée chez une amie d'enfance. Chaque matin et chaque soir, elle avait l'habitude de prier deux heures en famille. Cela m'a surprise qu'une fille de mon âge passe autant de temps avec Dieu chaque jour. J'ai prié avec eux ce soir-là et j'ai déversé toute mon angoisse. Je n'arrêtais pas de pleurer et je me suis soudainement sentie toute chaude. Ce moment-là, je ne l'oublierai jamais ! 

La grand-mère de mon amie m'a dit que c'était le Saint-Esprit qui m'avait touchée. J'ai encore du mal à expliquer ce que j'ai vécu mais je sais que c’est à partir de ce moment que j’ai compris que Dieu était avec moi dès le début, qu'il m’aimait telle que j’étais et qu’il ne m'avait jamais abandonnée. Les SMS de mes amis ; les encouragements de mes parents et de mon entourage venaient donc de Dieu. 

Dieu avait son plan

Je comprends maintenant que ces dures années n'étaient pas inutiles. Elles m’ont permis de me rapprocher de Dieu, de forger mon caractère et de devenir autonome. 

À partir de ce moment-là, j'ai décidé de le suivre pour la vie entière. Je veux me rapprocher de lui de plus en plus pour qu'il puisse m'utiliser pour sa gloire. 

Autrefois, à chaque fois que j'allais au lycée, j'avais la boule au ventre. Maintenant, là ou ailleurs, je me sens protégée car je suis accompagnée par Dieu, comme s’il me tenait la main. Même si je me sens épuisée par les cours, je me sens heureuse car le Seigneur est avec moi. Mes notes ne sont pas toutes formidables mais j’ai une formidable grande famille qui m'encourage. Franchement, je ne peux pas espérer mieux. En regardant derrière moi, je vois à quel point ce que Dieu a fait dans ma vie, est vraiment miraculeux. En plus, Dieu m'a permis de voir les choses autrement. Je peux devenir astronaute ou fleuriste, ça m'est égal !

Voici deux pensées pour terminer :

• Si tu rencontres des obstacles ou si ce que tu attends tarde, ne renonce pas. Dieu n'est jamais en retard. 

• Si tu passes par un moment de souffrance, tourne-toi vers le Seigneur car il veut porter tes fardeaux. 

J’en témoigne : j’étais malheureuse mais Dieu m’a sauvée de tout ce qui me faisait peur. 

Pour aller plus loin :

Psaumes 34.7



Croire et Vivre a choisi de mettre gratuitement en ligne une bonne partie de ses articles. Nous avons pourtant besoin d’abonnements pour faire face à nos dépenses. 

Nous vous invitons donc à 

• vous abonner pour recevoir chaque mois la totalité du magazine Croire et Vivre chez vous 

• offrir un abonnement à une ou plusieurs personnes (cela vous coûtera la moitié seulement de votre abonnement)

• faire un don à Croire et Vivre. 

Pour en savoir plus et faire votre choix, cliquez ici 

Vous aimerez aussi

Le Christ a prévenu ses disciples : le suivre entraîne des choix douloureux....
Dieu donne toujours ce qu’il ordonne quand on fait appel à lui. L’annonce...
Je m'appelle Latifa et je suis d'origine marocaine. À l’université, j'ai...
Dégoûté de la religion, René a fait l’expérience de vraies rencontres...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...