Terminée la violence !

Extrait
Note : 40
( 1 vote )
Je m’appelle encore Winter* mais ma vie n’est plus un hiver.
Terminée la violence !
Je suis aujourd’hui en paix malgré toutes les bêtises que j’ai faites. Je n’ai plus peur de l’avenir. Je vis quelque chose d’époustouflant avec Dieu.

La peur de mon enfance

J’ai grandi avec une curieuse impression que quelqu’un avait tout le temps les yeux posés sur moi. Mon père priait parfois, mais la sorcellerie était également présente à la maison. Quand il m’arrivait de prier, c’était seulement pour supplier Dieu de ne pas m’envoyer en enfer. J’avais peur de la mort et de ce qu’il y a après.

Mes années de délinquance

La violence était le quotidien dans notre famille : cris, injures, coups… En pension à la DASS, j’ai rencontré là aussi de grandes violences. Vols, deals de drogues, gardes à vue sont devenus mon quotidien. Mes besoins devaient être assouvis à tout prix. J’agissais sans réfléchir, même si je savais au fond de moi que ce n’était pas bien. J’exprimais ainsi ma colère envers ma vie, ma situation, ma solitude, mon manque d’amour…

Découverte de l’islam

Je pensais que Dieu était trop occupé pour nous écouter. Quand on m’a présenté l’islam, ça m’a plu de savoir que je pouvais parler à Dieu directement. Sans domicile fixe à ce moment-là, j’ai été chaleureusement accueilli par une communauté. J’ai étudié de façon approfondie l’islam. J’y ai adhéré même si...
*« Winter » veut dire hiver en anglais.



Vous aimerez aussi

Si certaines personnes manquent parfois d’humour, l’expérience montre que...
Je suis né en Alsace en 1935. Mon enfance s’est déroulée dans une cité...
Placée très jeune face à la mort, Aziza a cherché longtemps un sens pour sa...
Plusieurs étapes ont été nécessaires à Gilles pour passer de l’athéisme...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...