LESSLIE NEWBIGIN : L’ÉVANGILE – UNE BONNE NOUVELLE POUR L’OCCIDENT

Extrait
Note : 40
( 1 vote )

Résumé : La vérité comme vérité publique – tel est le leitmotiv de la missiologie de Lesslie Newbigin. L’article explore la signification de l’expression, ainsi que ses implications pour l’apologétique et l’engagement social et politique des chrétiens. Plutôt que d’accepter la séparation entre faits et valeurs, caractéristique de la civilisation occidentale moderne, le témoin chrétien doit proclamer et vivre la pertinence de l’Évangile dans tous les domaines de la vie humaine. Il ne peut le faire en présentant des arguments rationnels (supposés) neutres, car l’Évangile définit un cadre fiduciaire radicalement distinct des Lumières. La liberté religieuse elle-même se comprend le mieux à partir d’une perspective chrétienne. L’engagement des chrétiens dans la société va de pair avec l’annonce explicite du nom de Jésus. L’Église est signe du Royaume à venir, mais ne le fait pas advenir. 

Abstract:« The Gospel as public truth » is the key theme of Lesslie Newbigin's missiology. This article explores the meaning of this term, and its implications for apologetics and for the Church’s social and political action in society. Instead of accepting the separation of facts and values which characterizes Western society, Christians should demonstrate, by their words and their actions, the relevance of the gospel for all aspects of human life. This cannot be done by presenting (supposedly) neutral rational arguments, since the gospel defines a fiduciary framework that is radically different from that of the Age of Enlightenment. Religious freedom itself is best understood from a Christian perspective. The Church’s involvement in society goes hand in hand with the explicit proclamation of Jesus. The Church is a sign of the coming Kingdom but does not bring it about.

LESSLIE NEWBIGIN : L’ÉVANGILE – UNE BONNE NOUVELLE POUR L’OCCIDENT
...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...