3 septembre 1752. Ce jour et les dix jours suivants n’ont jamais existé en Grande-Bretagne !

Le royaume de Grande-Bretagne a en effet adopté tardivement le Calendrier Grégorien, promulgué par le pape Grégoire XIII en 1682, 70 ans plutôt !

Image (3 septembre 1752. Ce jour et les dix jours suivants n’ont jamais existé en Grande-Bretagne !)

Ce calendrier remplaçait le Calendrier Julien devenu obsolète, et qui ne correspondait plus aux saisons !
En 1576, Grégoire XIII avait en effet rassemblé une commission d’astronomes, de mathématiciens et de membres du clergé qui avait adopté un plan d’action suggéré par le physicien Luigi Lilio. Le 24 février 1582, on décréta qu’au jeudi 4 octobre 1582 succéderait le vendredi 15 octobre. Et un jour serait ajouté au changement de siècle chaque fois que l‘année serait divisible par 400.
Les pays protestants (et orthodoxes) refusèrent d’appliquer le nouveau calendrier. La Norvège et le Danemark y souscrivirent en 1700, suivis de la Grande-Bretagne  et de ses colonies (dont les futurs États-Unis) en 1752. Dans ces territoires, le lendemain du 2 septembre 1752 fut le 14 septembre. Ce changement occasionna des émeutes en Grande-Bretagne. On accusait en effet le gouvernement de Sa Majesté d’avoir ôté aux gens, 11 jours de leur vie !
Le Japon rejoignit la nouvelle norme en 1873, la Russie en 1918, mais la Grèce traîna jusqu’en 1923. Pourtant tout n’est pas réglé pour autant. En l’an 13 000 le décalage sera à nouveau de dix jours et il faudra bien alors se résigner à retirer du calendrier un jour tous les 2000 ans…

Chargement en cours ...