6 octobre 1552. Matteo Ricci

6 octobre 1552, naissance de Matteo Ricci (1552-1610), premier missionnaire catholique en Chine.

Image (6 octobre 1552. Matteo Ricci)
les connaissances encyclopédiques des missionnaires jésuites en Chine, notamment en physique et en astronomie, impressionèrent beaucoup l'élite chinoise. Ricci fabriqua pour eux des horloges et des mappemondes, et traduisit les oeuvres d'Euclide.

D’autres missionnaires ont critiqué son adoption des coutumes chinoises et son alliance avec le confucianisme. En qui lui ne voyait qu’un culte civique, contrairement au bouddhisme et au taoïsme.

Voici à ce propos, quelques lignes de Blaise Pascal, tirées des "Provinciales" (1656):

« Par cette conduite obligeante et accommodante... (les jésuites) tendent les bras à tout le monde... ils répondent si bien à ce qu’on leur demande que, quand ils se trouvent en des pays où un Dieu crucifié passe pour folie, ils suppriment le sandale de la croix, et ne prêchent que Jésus-Christ glorieux, et non pas Jésus-Christ souffrant : comme ils ont fait dans les Indes et la Chine, ou ils ont permis aux chrétiens l’idolâtrie même, par cette subtile invention, de leur faire cacher sous leurs habits une image de Jésus-Christ, à laquelle ils leur enseigne de rapporter mentalement les adorations publiques qu’ils rendent à l’idole ».

Chargement en cours ...