4. J’étais prisonnier. Il m’a libéré

Complet
Note : 50
( 1 vote )

Je ne peux rien expliquer. Je peux seulement raconter comment ça s’est passé.

4.	J’étais prisonnier. Il m’a libéré
Ça a commencé quand j’étais jeune. Au début, je ne m’inquiétais pas trop, car chacun a ses petites manies, ses bizarreries… Je me sentais encore maître de ma vie.

Ma situation a commencé à empirer

Peu à peu, les étrangetés sont devenues des habitudes, le quotidien a changé de visage. Tout, mes relations, mon travail, mes pensées, ma spiritualité, mes occupations… tout a été pris dans cet engrenage que j’étais impuissant à arrêter. J’ai fini par être complètement submergé. J’avais l’impression d’être un otage dans ma propre vie, et de regarder un autre piloter mon existence. J’étais esclave d’une puissance qui me coupait de tout. Ça a duré plusieurs années, de solitude et de désert.

Et puis, un jour…

Mon père et mon frère viennent me chercher pour m’emmener prier. Mon corps se débat, ma voix crie, mais intérieurement, un espoir commence à pointer. Quand nous arrivons, l’atmosphère est différente de mes souvenirs. Mon père veut qu’on reste au fond, pour ne pas déranger. Ma tension intérieure est un peu retombée, je me sens un peu plus calme, j’écoute l’homme qui parle tout devant.
Cet homme que je ne connais pas apporte un message étonnant. Il est plein de passion, il nous regarde un par un, les notables et les indigents pareil. Avec chaleur et conviction, il nous parle d’une bonne nouvelle, d’une seconde chance, d’une vie possible avec Dieu. Il dit que rien ne peut se mettre en travers de la puissance et de l’amour de Dieu : il suffit de croire.

Je veux en savoir plus…

Mon cœur bondit en l’écoutant. D’ailleurs tout le monde écoute avec une attention extrême. Mais voilà que malgré moi, toujours prisonnier de moi-même, je m’avance vers cet homme et des paroles imprévues sortent de ma bouche : « Pourquoi viens-tu te mêler de nos affaires, Jésus de Nazareth ? Laisse-nous tranquilles ! Je sais qui tu es, tu es l’Envoyé de Dieu ! » J’entends les gens murmurer, choqués de mon intervention – comme je les comprends !

Comme si je sortais de prison

Alors l’homme s’approche de moi et dit d’un ton ferme : « Tais-toi ! Sors de cet homme ! » Je tombe à terre mais je n’ai pas mal. Seul un immense soulagement m’envahit, une paix profonde. Je ne comprends pas très bien ce qui s’est passé, mais je suis de nouveau moi-même. J’ai l’impression de sortir de prison, de renaître, je sens l’amour de Dieu comme déposé au creux de mon cœur. Jésus, oui, c’est bien lui, a posé sa main sur mon épaule, et il me dit doucement : « Dieu te rend libre ! Va, vis cette nouvelle vie avec lui ! » Il me sourit, puis se relève et s’en va !

Inexplicable mais vrai

Mais les gens autour de moi sont dans le trouble, mon père et mon frère ont l’air à la fois heureux et inquiet. Je me relève et je leur raconte comment je me sens : leur trouble augmente ! « Qui est donc ce Jésus ? Il commande même aux démons ? Il peut délivrer d’une telle emprise ? Comment est-ce possible ? On n’a jamais vu ça ! »
Moi je ne peux pas l’expliquer, mais j’étais prisonnier, aliéné, esclave. Jésus m’a libéré. Je veux maintenant vivre cette vie nouvelle !

D’après Luc 4.31-37

Vous aimerez aussi

La vie vous réserve parfois de bonnes surprises. Nous avions pris...
Christ est ressuscité ! C’est l’affirmation de la foi chrétienne. A-t-on...
Le terrain est miné. Les accusations ne sont pas loin. Une lecture sérieuse...
Est-ce parce que les faits sont extraordinaires qu’il faut tenter de les...

Commentaires

Allard
17 juin, à 23:20
Prières
Note du commentaire :
0
- +

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...