Jésus a-t-il réellement existé ? Quelles preuves en dehors des Évangiles ?

Complet
Note : 50
( 8 votes )

Jésus pourrait-il n’être qu’un mythe inventé par les chrétiens comme le prétendent certains ? La réponse à ces questions est fondamentale.

Jésus a-t-il réellement existé ? Quelles preuves en dehors des Évangiles ?

Nul historien sérieux ne remet en doute l’existence historique de Jésus de Nazareth. On s’accorde à dire que Jésus était un prédicateur itinérant juif, crucifié par les Romains, il y a quelque 2.000 ans.

On ne comprendrait pas le surgissement d’un phénomène comme le christianisme sans une figure historique d’envergure à son origine. Le christianisme en effet, n’est pas le fait d'un ensemble de dogmes, mais la foi que par sa naissance, son enseignement, sa mort et sa résurrection, l’homme Jésus a opéré une œuvre de salut pour l’humanité.

Jésus dans le Nouveau Testament

Si personne ne met en doute l’existence historique de Jésus, la question que beaucoup se posent est celle de la possibilité d’une reconstitution de sa vie sur les bases de données historiques « scientifiquement neutres ». Les différents documents du Nouveau Testament (les lettres des différents apôtres et les évangiles) fournissent certes de précieux renseignements sur la vie et le message de Jésus. Cependant, puisqu’ils ont été rédigés par des croyants, les sceptiques tendent à considérer qu’ils ne sont pas dignes de foi ou qu’ils doivent être considérés avec une certaine prudence critique.

Mais on pourrait poser la question suivante : n’est-il pas possible d’être à la fois objectif et croyant ? Les évangélistes avaient, certes, le désir de convaincre(1), mais le souci de retracer les faits et gestes du Jésus terrestre n’était pas absent, car ils étaient convaincus que le Christ ressuscité et glorifié était bel et bien Jésus le crucifié ! Ils voulaient convaincre en rapportant ce qu’ils ont vu.

Jésus dans d’autres écrits

En outre, notons que les historiens ne disposent sur la vie d’aucun autre personnage de l’Antiquité d’une documentation aussi abondante et aussi proche de l’événement. Entre le moment de l’apparition des premiers évangiles et les événements qu’ils décrivent, il y a trop peu de temps pour la constitution d’une légende(2).

Même si les sources chrétiennes sur Jésus sont de loin les plus nombreuses que nous ayons à notre disposition, il existe néanmoins quelques sources non chrétiennes.

Le Talmud par exemple, comporte une quinzaine d’allusions à Jésus, faisant état de son activité de guérisseur et de sa mise à mort(3) ; on peut aussi citer le texte de l’historien juif Flavius Josèphe daté de 93(4), qui parle d’un homme sage, appelé Jésus dont la conduite était bonne, mais qui a été condamné à la crucifixion par Pilate.

Les sources profanes sont plus rares. Les historiens latins parlent plus de la foi et de la vie des premiers chrétiens que du Christ lui-même. On peut signaler la lettre de Pline le Jeune à l’empereur Trajan (vers 111), qui décrit sommairement les pratiques chrétiennes de son temps(5) ; l’historien Tacite se réfère au Christ pour expliquer l’origine du nom des chrétiens que Néron, pour faire taire la rumeur qui l’accusait de l’incendie de Rome, avait chargé de ce crime(6) ; enfin l’historien Suétone, vers 120, dans sa Vie de l’Empereur Claude, fait allusion à des troubles dans la colonie juive de Rome sous l’instigation d’un certain Chrestos(7).

Il ne faut pas s’étonner de la rareté des sources profanes : rien de surprenant qu’un rabbin juif du premier siècle n’ait pas attiré l’attention des grands « historiens » de l’époque.

Des témoins dignes de foi

Pour reconstituer la vie de Jésus, nous ne pouvons finalement que nous fier au témoignage des évangélistes. Jean affirme : « Celui qui l'a vu en a rendu témoignage, et son témoignage est vrai ; et il sait qu'il dit vrai, afin que vous croyiez aussi »(8) ou encore : « C'est ce disciple qui rend témoignage de ces choses, et qui les a écrites. Et nous savons que son témoignage est vrai »(9). Les évangélistes nous assurent qu’ils disent la vérité et, en définitive, c’est l’Esprit Saint, qui nous convainc que leur témoignage est vrai et que nous pouvons nous y fier.

1. Cf. Jean 20.31 : « Ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu'en croyant vous ayez la vie en son nom ».

2. Pour un développement approfondi de ce point, on pourra consulter, Jean Guitton, Mon testament philosophique, Paris, Presses de la Renaissance, 1997.

3. Baraïta Sanhédrin 43 ; Abodah Zara 16b-17.

4. Josèphe, Antiquités juives 18,3,3 ; 20,9,1

5. Ils affirmaient que toute leur faute, ou leur erreur n’avait jamais consisté qu’en ceci : ils s’assemblaient à date fixe avant le lever du jour, et chantaient entre eux des hymnes au Christ comme à un Dieu…

6. Tacite, Annales 15,44 : ce nom leur vient de Christ, qui, sous Tibère, fut livré au supplice par le procurateur Ponce-Pilate. Réprimée sur le moment, cette exécrable superstition perçait de nouveau, non seulement dans la Judée, berceau du mal, mais à Rome même.

7. Suétone, Vie de l’empereur Claude 25,4 : Comme les Juifs se soulevaient continuellement, à l’instigation d’un certain Chrestos, il (Claude) les chassa de Rome.

8. Jean 19.35.

9. Jean 21.24.

Alain Nisus est Docteur en théologie de l'université catholique de Leuven (Katholieke Universiteit Leuven - Belgique) et professeur de dogmatique à la Faculté Libre de Théologie Évangélique de Vaux-Sur-Seine.

Vous aimerez aussi

La révolution dont il est question ici est souvent invisible. Ses effets, eux,...
Quelques considérations qui devraient permettre de fêter Noël en se...
Le mot « messie » n’avait pas le même sens pour tous au premier siècle. Si...
Même si la question n’est venue à l’esprit de personne au premier siècle,...

Commentaires

cbaert
07 mars 2012, à 13:51
Selon vous Jésus est-il membre d'une trinité ?
Merci pour votre réponse.
baert.c@gmail.com
Note du commentaire :
24
- +
Bruno
08 mars 2016, à 16:53
Bonjour
un historien, Jean-Christian Petitfils, a répondu à la question "Jésus Christ a-t-il vraiment existé dans cet article que je vous invite à lire en complément : http://questions.aleteia.org/articles/109/jesus-a-t-il-vraiment-existe/
Note du commentaire :
0
- +
Georges Mary
08 mars 2016, à 21:46
Le mot trinité n'est pas dans la Bible mais ce qu'il désigne Oui.
Le mot trinité est le condensé de Tri et Unité : trois en un.
Quand, par exemple, Jésus dit : "faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit" il réunit en effet dans une seule personne (au nom est au singulier) le Père, le Fils et le Saint-Esprit.

Note du commentaire :
2
- +
Kader
31 octobre, à 19:12
C’est à désespérer de voir comment on peut faire étalage de ses défauts en s’en glorifiant…. Tellement on est aveugle. la plupart des chrétiens apprennent dans les églises que Jésus-Christ était une figure historique réelle et que certaines personnes l'acceptent comme le Fils de Dieu et le Messie, tandis que d'autres ne le font pas plus particulièrement les Juifs de son époque.

La polémique la plus persistante et la plus profonde sur ce sujet est de savoir si une personne nommée Jésus-Christ a existé avec absolument aucune preuve que cela ait eu lieu dans l'histoire. Le témoignage du Nouveau Testament pourrait à juste titre être appelé «Histoire de Jesus le Rabbin Juif». qui s’est rebellé contre l’ordre des pharisiens.

La lettre Pline en tant que preuve de l'existence du Christ est sans valeur, car elle ne fait aucune mention de "Jésus de Nazareth", ni ne fait référence à aucun événement dans sa prétendue vie.
Tacite ne fait jamais référence au Christ, au christianisme ou aux chrétiens.
Suétone parle de "Christiani", qu'il appelle "une race d'hommes d'une superstition nouvelle et vilaine, méchante ou magique", qui se voyaient punis".
Cela ne sert nullement à prouver que Jésus-Christ a jamais existé.
L’église chrétienne retourne parfaitement le récit pour nous apprendre que ceux qui sont condamnés par la junte romaine sont proclamés «martyrs», Une légende est inventée pour dire que ces martyrs ont été exécutés pour avoir « refusé de renier leur foi », ce qui bien mieux que la vérité nue, alors qu’ils ont étés condamnés pour fauteurs de troubles.

PS/ Ce commentaire sert-il modéré ?
Note du commentaire :
-1
- +
Georges Mary
31 octobre, à 20:52
Difficile de répondre correctement à vos propos car ils jettent d'emblée le discrédit sur des gens qui ont la joie de croire... et qui ne sont pas pour autant des imbéciles.
Quelques remarques, tout simplement.
Il est parfaitement vrai que la Palestine, ce coin bien reculé de l'Empire romain du premier siècle, n'intéressait pas grand monde.
Si on en croit les évangiles, Jésus lui-même n'a pas cherché à briller parmi les grands de ce monde. Il n'est donc pas étonnant qu'il ait échappé aux "radars" de son époque. Il faut aussi se rappeler, si toutefois c'était nécessaire, qu'il n'y avait pas d'acte de naissance non plus au moment où il est né.

Si l'historicité de Jésus a souvent été mise en doute par certains historiens, celle-ci est de moins en moins contestée aujourd'hui (sauf par quelques athées militants qui ont envie qu'il n'ait pas existé).

Le problème n’est pas dans le manque de « preuves ». Toutes les raisons que nous pourrons donner n’obligeront jamais quelqu’un à croire que Jésus a bien existé. Le vrai problème, c’est la position de départ qu’on adopte.
Il a été démontré en tout cas que les récits évangéliques remplissent tous les critères que nous sommes en droit d’attendre de témoins oculaires réels et fiables.

Quant aux accusations portées contre les premiers chrétiens, oui, il est arrivé qu'on les accuse de crimes dont il n'étaient pas coupables, comme c'est le cas encore aujourd'hui dans des pays totalitaires.
"Fauteurs de troubles" ou "Troubles à l'ordre public" sont bien des motifs encore utilisés aujourd'hui pour des personnes qui n'ont commis d'autre crime que de tenir à leur foi et de vouloir le bien de leur prochain.

Pour moi, quand quelqu'un est prêt à mourir pour ce en quoi il croit, quelle que soit sa croyance, cette personne mérite le respect.
Note du commentaire :
-1
- +
nicolas
06 novembre, à 18:51
Bonjour,

Je suis profondément déstabilisé par le contenu d'une vidéo que je viens de visionner. Dans ce vidéo, l'on compare l'existence de Jésus avec Horus de la mythologie égyptienne. On établie également dans la vidéo un parallèle entre Jésus et les anciennes croyances païennes et les cycles astrologiques du système solaire.

Pouvez-vous m'éclairer sur ce sujet?

Merci.

Nicolas

Voici la vidéo en question:
Zeitgeist: The Movie - The Greatest Story Ever Told
Lien YouTube:
https://www.youtube.com/watch?v=AjHk9nKUNNs
Note du commentaire :
0
- +
Georges Mary
07 novembre, à 08:50
Je comprends. On a pu tenir ce type de discours et des milliers d'autres comparables à travers les siècles. Selon les cas, on les habille de connaissances philosophiques, historiques, de sciences des religions... Cela est parfois fascinant mais en réalité, lorsqu'on va au fond des choses un peu sérieusement, on se rend compte que ces constructions sont des châteaux de cartes qui s'écoulent les uns après les autres.
La particularité de la venue de Jésus-Christ dans le monde est qu'elle s'enracine dans un enracinement biblique depuis de nombreux siècles. Celui qui a lu les livres de l'Ancien Testament (la thora, les prophètes, et les autres écrits auxquels Jésus s'est sans cesse référé) sait que la venue de Jésus-Christ dans le monde s'est inscrite dans un plan que Dieu avait préparé et révélé depuis fort longtemps. Ce sont bien les prophéties faites à son sujet par les anciens prophètes ou même par Moïse qui se sont accomplies lors de sa venue. Et rien d'autre. Pas besoin de chercher ailleurs.
Si je comprends bien le plan de Dieu, il a choisi de se révéler tout d'abord à un peuple qu'il s'est choisi (Israël) pour que celui-ci soit le berceau de sa révélation et ensuite le sien propre, puisque Jésus, le Fils Unique de Dieu, est né en son sein.
Je vous encourage à lire la Bible dans son entier et sa cohérence pour vous émerveiller de ce plan divin... et pour y entrer vous-même.
Note du commentaire :
0
- +

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...