Magazine n°170 : Face à la pauvreté

octobre 2018
Numéro lu 337 fois

Édito

Un homme marche sur une plage à marée basse.
Il aperçoit un enfant qui ramasse des étoiles de mer et les remet à l'eau. L’homme lui demande :
— Que fais-tu là ?
— Je sauve les étoiles de mer.
— Cela ne sert à rien. Regarde : il y en a des milliers sur cette plage en train de mourir au soleil ! Tu ne pourras jamais toutes les sauver.
Imperturbable, l'enfant ramasse encore une étoile et la pose dans l'eau.
— Regardez celle-là ! Ce que j'ai fait a tout changé pour elle.

Quelle belle leçon !

Oui, c’est vrai que notre monde est un océan de misères, d’injustices et de souffrances sans fin. Soulager toute la souffrance humaine est impossible. Ceci en décourage beaucoup et les empêche d’agir.
Mais d’autres choisissent de réagir autrement. Ils sont bien conscients que leur action est comme une goutte d’eau dans un océan, mais ils savent aussi que c’est beaucoup pour celui ou celle à qui ils font du bien. Alors, ils font ce qu’ils peuvent, là où ils sont.
C’est aussi ce que j’ai compris le jour où, après une conférence sur Martin Luther King et son combat victorieux qui a fait évoluer un pays tout entier, quelqu’un a demandé à l’orateur : « Mais nous, simples citoyens, que pouvons-nous faire à notre niveau ? »
Le conférencier lui a répondu : « Ne rêvez pas de faire de grandes choses comme Martin Luther King ou Mère Teresa. Réagissez à ce que vous voyez juste à côté de vous : révoltez-vous, dénoncez-le... Et surtout, agissez avec les moyens dont vous disposez. »
Vous ne changerez peut-être pas la face du monde, mais le bien que vous ferez à quelqu’un aura une importance capitale pour lui. La suite ne nous appartient pas.

Georges Mary


Articles complets en ligne

Flâneries…

Flâneries…
Il y a des villes qu’on connaît juste de nom parce qu’on les traverse sur la route des vacances. C’était le cas pour moi de « Montluçon »… Alors, quand je décide de m’y arrêter pour...

Brèves de culture - Octobre 2018

Brèves de culture - Octobre 2018
Isabeau Vincent, la bergère inspirée de Saoû en Dauphiné Marjolaine Chevallier Ampelos Quelques années après la Révocation de l'Édit de Nantes, dans une situation de désespoir et de...

C’est en Inde que Jésus-Christ a frappé à ma porte

C’est en Inde que Jésus-Christ a frappé à ma porte
Didier n’a pas trouvé ce qu’il cherchait. C’est Dieu qui l’a cherché et trouvé. 1986. À cette époque, j’étais en vraie recherche. J'avais lu beaucoup d'ouvrages sur la sagesse et la...

La richesse, un signe de la bénédiction divine ?

La richesse, un signe de la bénédiction divine ?
En réalité, Jésus propose un monde à l’envers. Avez-vous déjà remarqué que ce sont les exclus de la société (les pauvres, malades, handicapés, gens de mauvaise vie…) qui ont fait le...
Chargement en cours ...