Face à l’invasion de l’anglais…

Extrait
Note : 40
( 1 vote )
Submergés par des expressions et des termes anglo-saxons dans la vie quotidienne.
Face à l’invasion de l’anglais…
L’anglais est devenu l’idiome hégémonique du monde contemporain.

Le constat

Pour l’Académie française, « les anglicismes d’usage représenteraient environ 2,5 % du vocabulaire courant qui comprend 60.000 mots » (1).
Dans la vie quotidienne, il y a Relay, la maison de la presse des gares, et des smoothies au catalogue d’une grande marque de plats cuisinés surgelés. À la télé, un film optimiste est un feel good movie. Sans oublier sportswear, jeanslim, gloss
Dans la vie de bureau, le globish est utilisé non-stop, à l’oral, et de plus en plus à l’écrit : on dit mail et e-mail, évidemment, mais encore brainstorming, deadline
Dans le monde des affaires, c’est pire, on a résolument pactisé avec l’occupant. Les concepts les plus courants sont formulés en anglais : marketing, benchmark, feedback, booster, business model… Les médias portent une lourde responsabilité. Tel magazine mentionne « les nouveaux lieux trendy », telle radio publique évoque « le côté dark de la famille ».
Notons que ces expressions et mots américains ont tous leur équivalent en français (2).

Dangers

Claude Hagège crie dans le désert depuis des années : « Seuls les gens mal informés pensent qu’une langue sert seulement à communiquer. Une langue constitue aussi une manière de penser, une façon de voir le monde, une culture. (…) l’anglais est porteur...
(1) http://www.academie-francaise.fr/questions-de-langue
(2) Laurence Cossé, Soumission, La Croix, 7 septembre 2016.
(3) L’Express, le 28 mars 2012.
(4) Emmanuel Jaffelin, Petite philosophie de l’entreprise, François Bourin, 2012.
(5) Comme en France, la Loi nº 94-665 du 4 août 1994 relative à l’emploi de la langue française, dite « Loi Toubon », le décret nº 96-602 du 3 juillet 1996 relatif à l’enrichissement de la langue Française et l’arrêté du 17 novembre 2009 relatif aux missions et à l’organisation de la délégation générale à la langue française et aux langues de France. Merci à Siméon Loncke pour les informations communiquées.
(6) L’Express, le 28 mars 2012.
(7) La Dépêche du Midi, Michel Serres : « Je lance un appel pour faire la grève de l’anglais », 3 octobre 2013.

Vous aimerez aussi

L’avortement n’est plus une exception en France. Quelle sera la prochaine...
Les Proverbes bibliques le disaient déjà : « Le chien retourne à ce qu’il...
Un succès sympathique pour ces accessoires élastiques colorés que chacun peut...
Le saviez-vous ? En Afrique, quatre décès sur dix sont ceux de personnes de...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...