Jésus-Christ, l’ami du calvaire

Extrait
Note : 40
( 1 vote )

Ces vestiges d’autrefois témoignent encore aujourd’hui. De quoi ? Pour qui ? 

Jésus-Christ, l’ami du calvaire

Le mot calvaire provient du latin calvarium, une traduction de l’araméen Golgotha, en référence au « lieu du crâne » où Jésus a été crucifié, il y a près de deux mille ans. Les calvaires rappellent ainsi aux chrétiens l’amour de Dieu qui donne sa vie pour sauver les hommes.

Une grande variété de monuments

Certains calvaires sont très simples, d’autres sont ouvragés et ornementés. Ils portent même parfois le nom d’une famille, voire son blason, mais tous représentent Jésus en croix.

Le calvaire peut comporter en plus un ou plusieurs personnages bibliques qui rappellent la passion du Christ : les larrons sur deux autres croix, l’apôtre Jean, la vierge Marie... Quelquefois la lance, le fouet, et les tenailles évoquent ses souffrances.

Le Christ peut être représenté de différentes façons : 

- en train de souffrir, le corps supplicié et dénudé

- déjà mort, pendu par les mains, la tête penchée sur le côté

- triomphant, vêtu d’une longue tunique, les pieds posés sur un socle, les bras simplement écartés, le corps nullement suspendu.

Une tête de mort et des fleurs, des volutes et des bourgeons rappellent souvent la victoire du Christ sur la mort ainsi que sa résurrection au matin de Pâques.

pour se souvenir

Il est difficile de retracer l’histoire précise de  chaque  calvaire.  Souvent  dressés  à un carrefour, ils pouvaient se trouver...

...

...

Vous aimerez aussi

Les évangiles sont formels: le Christ non seulement connaissait à l’avance...
Le Credo se termine ainsi: «Je crois… la résurrection de la chair et la vie...
« Le Seigneur est mon berger... » Le Psaume le plus célèbre, celui que...
Des questions déroutantes mais nécessaires. Monsieur M. s’appuyait...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...