Jésus délivre

Extrait
Note : 40
( 1 vote )

Quand on invite Jésus chez soi, il ne se contente pas du salon…

Jésus délivre

Jésus se présente à nous comme frappant à notre porte : « Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi ». 

Alors, je le laisse entrer dans la pièce principale, le salon, salle à manger. Et ce sont de très bons moments qui sont vécus. 

Sachant cela, je range très bien le salon, la salle à manger. Il s’agit qu’il puisse trouver un endroit propre et accueillant dans mon espace intérieur. En d’autres termes, j’aménage une zone dans mon intériorité spirituelle pour que le Christ puisse entrer et que je n’aie pas trop honte du bazar que ma vie peut parfois être. Je fais donc avec Jésus comme avec les gens : je cache tout le bazar dans une autre pièce de la maison ; du moment que la pièce à vivre a l’air propre. En d’autres termes, je mets en place une image de moi-même qui n’est pas vraiment ce que je suis. Il s’agit d’une sorte de personnage social, de masque de bienséance. 

Quand Jésus veut aller plus loin

Mais quand Jésus vient un jour à nouveau, il demande : « Tu ne voudrais pas qu’on aille prier dans la chambre ? ». Me voilà bien embêté car j’ai mis tout le bazar du salon en vrac dans la chambre. À l’époque, j’ai pensé que je le rangerais un peu plus tard, une autre fois… Je me suis dit : « qu’importe puisque mon salon est propre ; l’honneur est donc sauf ; je peux garder la face ». D’où mon refus d’inviter Jésus dans la pièce où lui a envie d’aller. 

Bref, plutôt que de me pousser dans mes retranchements, je pourrais...

Pour aller plus loin

Apocalypse 3.20

Vous aimerez aussi

Une histoire qui a du sens. Les deux jeunes gens étudient dans la même classe,...
Sept années dans son nouveau village ont conforté Laure dans son choix. ...
Les évangiles sont formels: le Christ non seulement connaissait à l’avance...
Avec son art de poser des questions, certains ont vu en Jésus un coach...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...