Dieu me cherchait. Il m’a trouvé

Complet
Note : 40
( 1 vote )
Rien ne peut aller contre la volonté et l’amour de Dieu pour ses brebis égarées.
Dieu me cherchait. Il m’a trouvé
Je suis le cinquième enfant d’une fratrie de sept. Enfant de chœur pendant dix ans, j’ai fait ma communion et ma confirmation. Je n’ai pas raté beaucoup de messes du dimanche mais c’était à l’époque purement par obligation.

La curiosité a du bon

Vers la fin de mon adolescence, nous avons emménagé à proximité d’une église protestante. Mon père et moi nous nous y sommes rendus, par simple curiosité au départ. À la suite des premières visites, un membre de l’Église m’a proposé un rendez-vous. Encore aujourd’hui, je ne sais toujours pas pourquoi j’ai accepté. Mais toujours est-il que cela été une première étape dans mon processus de conversion.

En retrait

Malgré des premiers pas encourageants en direction de la foi, de nouvelles expériences ont suffi à m’éloigner de mes premiers amis chrétiens. J’ai vite oublié les bons moments que nous avions passés ensemble et tout ce qu’ils m’avaient apporté.
J’allais bientôt découvrir que rien ne peut aller contre ce que Dieu a prévu dans son amour pour ses brebis égarées.

Nouveau départ

En 2012, mes anciennes connaissances de l’Église m’ont proposé de participer à un camp de jeunes adultes en Bretagne dans le cadre de l’association Parole de Vie. J’ai accepté sans trop de problèmes.
Lors de ce camp, il s’est passé quelque chose d’incroyable : Dieu a utilisé les autres campeurs d’une façon puissante pour me parler. Lors d’une soirée feu de camp, chacun a été appelé à prendre une décision pour le Christ. J’ai pris la parole devant tout le monde et j’ai fait part de ma décision de donner ma vie à Jésus-Christ. Je voulais qu’il soit mon Seigneur et mon Sauveur. J’ai lancé mes cigarettes dans le feu avec mon ancienne vie et j’ai dit : « Seigneur, guide mes pas ! »

Aujourd’hui

Cela fait maintenant six années que je fais l’expérience d’une vie en Christ ! Il y a trois ans, je suis entré dans un institut de formation biblique en tant que volontaire. Depuis lors, j’ai acquis la conviction que Dieu m’appelle à le servir auprès des jeunes et des enfants. Je lui confie donc mon désir de devenir pasteur jeunesse, une fois mes études terminées.
Ce que je souhaite transmettre à ma génération : peu importe ce que l’on a fait et notre situation aujourd’hui, il n’est pas trop tard pour prendre la bonne et plus importante décision dans une vie : croire en Christ et vivre pour lui.



Pour en savoir plus sur Parole de Vie : www.pdvfrance.org
Voir aussi Facebook.com/pdvfrance et instagram.com/pdv_france



Vous aimerez aussi

Pour Anne-Marie, Jésus n’était qu’un homme qu’on avait injustement...
Abandonnée par des parents trop jeunes pour assumer leur enfant, j'ai été...
Que personne ne se méprenne : un monde spirituel implacable se cache sous des...
«Je ne crois pas que Dieu existe». Voilà une déclaration qui surprend. Quand...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...