Frayeur en plein ciel

Extrait
Note : 40
( 1 vote )

Voyant la mort venir, Jeanne a compris que Dieu la cherchait. 

Frayeur en plein ciel

Parti de Paris, le vol a débuté tout à fait normalement. Après deux heures de vol sans incident, nous ressentons des trous d’air incessants, des secousses répétées qui commencent à nous inquiéter.

Panique à bord

Les secousses deviennent de plus en plus persistantes et effrayantes. Malgré nos ceintures bien attachées, nous avons la peur au ventre. Les brutales descentes et montées de l’avion nous font craindre un danger imminent. D’ailleurs, l’équipage ne cesse de nous rappeler avec insistance les consignes de sécurité. Les hôtesses s’efforcent de maintenir le calme tout en nous distribuant des feuillets pour y écrire nos dernières volontés. 

Face à la mort

La gravité du danger ne fait plus de doute et plusieurs passagers se lèvent en criant, les uns saisissant les autres. La panique est générale. D’autant que l’avion semble tourner dans tous les sens, les cris sont assourdissants ; la frayeur atteint un degré extrême. Assise sur mon siège, Lise-Audrey sur mes genoux, j’entrevois la mort, surtout celle de ma fille et mon seul réflexe est de...

Vous aimerez aussi

Florence évoque moins les renoncements que la joie. Un témoignage qui est...
Le mot de passe qui circulait en 1968 parmi les étudiants était « Il est...
Répondre à ce malade était indispensable. Savoir quoi lui dire ne l’était...
S’épanouir durablement dans le mariage, c’est possible. À condition de…...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...