L’amour plus fort que la haine

Extrait
Note : 40
( 1 vote )
Quand le pardon débouche sur quelque chose de plus beau encore…
L’amour plus fort que la haine
Je m’installe confortablement dans le siège coloré de l’avion. Direction la Guadeloupe. Au lieu de me réjouir de voler vers l’île de mon enfance, mon cœur est serré, noué, étranglé. Je m’étais promis de ne plus jamais y remettre les pieds tant que mon père vivrait.
J’ai souvenir de belles années où je me revois sur les épaules de mon père descendant la rue pour aller au cinéma. Un jour tout a basculé lorsque l’alcool s’est emparé de mon père. Du haut de mes huit ans, j’assistais tous les week-ends à des scènes de violence, de cris, de coups. La peur, la souffrance et l’insécurité s’étaient installées chez nous.

Une découverte incroyable

Un jour, tous les enfants du quartier ont été invités à un club. À travers les histoires de la Bible, j’y ai découvert quelqu’un d’incroyable, capable de fermer la gueule d’un lion pour sauver un homme qui l’aimait. Cette personne incroyable était Dieu. J’ai compris que s’il l’avait fait pour les hommes et les femmes de la Bible, il pouvait le faire pour moi aussi ! J’ai rapidement accepté que Dieu fasse partie de ma vie. J’avais tellement besoin d’un protecteur.

Une protection surnaturelle

L’occasion ne s’est pas fait attendre. Quelques mois après, nous sommes réveillés par des bruits de meubles jetés contre les murs du salon. Cris. Injures. Nous descendons tous. Papa, furieux, fait face à maman, un coutelas à la main, prêt à le planter. Dans un cri de détresse, j’entends ma mère invoquer Dieu, réclamant la protection au nom de son fils Jésus. Et nous assistons en silence à l’extraordinaire : papa est bloqué net, il ne peut plus avancer. Une barrière invisible s’est dressée. Le coutelas tombe sur le sol. On n’en croit pas nos yeux. Que s’est-il passé ? Nous venons d’assister en direct à la protection divine.

La rupture

À partir de ce jour-là, les coups ont été moins violents. Jusqu’à une certaine explosion que je n’ai plus pu supporter. Ce soir-là, après la violence des mots et des gestes, notre père...
Pour aller plus loin : 1 Jean 3.15 ; 2.9



Vous aimerez aussi

L’agresseur est parfois victime de lui-même. Jésus-Christ peut entendre...
«Je ne crois pas que Dieu existe». Voilà une déclaration qui surprend. Quand...
Quand Dieu rallume la flamme vacillante de notre vie, il brûle aussi ce qui...
Les problèmes financiers sont souvent à l'origine de nombreux conflits (entre...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...