Le goût du mal dans les séries télé

Extrait
Note : 40
( 1 vote )

Le petit écran aurait-il ringardisé la vertu ?

Le goût du mal dans les séries télé

Vincent Colonna est sémiologue, consultant et romancier. Il a consacré un premier volume aux séries classiques. Dans un second tome, « L’art des séries télé 2, l’adieu à la morale »(1), il continue d’éclairer les grandes tendances de l’évolution de la culture et nous interroge.

Des séries télé qui choquent

En effet, les séries télé qui marquent durablement leur époque ne sont pas forcément celles dont le sujet est le plus consensuel : Borgia, Breaking Bad, Les Revenants, Ainsi soient-ils, Mafiosa, Game of Thrones, pour ne citer qu’elles, assument leurs ambitions artistiques et explorent en profondeur « le goût du mal qui semble s’être emparé de notre société »(2)...

Dans Breaking Bad, c’est un gentil prof de chimie qui fonde un empire de la drogue, dans House of Cards, c’est un assassin qui devient...

1. Vincent Colonna, L’art des séries télé 2, l’adieu à la morale, Ed. Payot, 2015.

2. Sonia Desprez, Version Fémina, 23 février 2015, p 14.

Vous aimerez aussi

Monde / 65,3 millions de déracinés Fin 2014, ils étaient 59,5 millions à...
L’avortement n’est plus une exception en France. Quelle sera la prochaine...
Mon ami vient du Moyen-Orient. Il est arrivé en Europe par bateau via la...
Nous entendons souvent parler d’évacuations des étrangers regroupés à la...

Commentaires

Ajouter un commentaire

OK
Chargement en cours ...